« Zoom sur Ségolène Royal | Accueil | François Bayrou, décryptage d'un candidat sans projet »

Commentaires

JaK

"Avec à sa tête Thomas Piketty, et à défaut de concurrencer Harvard, l'école d'économie de Paris va faire parler d'elle : c'est la seule école d'économie où l'on enseigne l'éco-psychologie et le militantisme politique"


Puisqu'être directeur d'une école française d'économie est pour vous une tare, on peut mettre en avant le fait que ce sont les américains du MIT qui l'ont fait venir chez eux pour commencer sa carrière... vous pensez que le MIT ce sont aussi des guignols de l'économie, ou bien, l'argument anglo-saxon est pour vous une preuve du sérieux du bonhomme (en économie).
Que vous moquiez son analyse psychologique, c'est bien, il y a de quoi, mais bon sang, on a la chance d'avoir un vrai spécialiste reconnu de l'économie à la tête de l'École d’économie de Paris, un mec que les plus grandes universités aurait bien volontiers accueillies, et ben non, il faut que vous rabaissiez les compétences scientifiques des chercheurs français.

Lavande & Coquelicots

Jak, je pense que sa prise de position militante n'est pas problématique en soi ; par contre, se décrédibiliser de la sorte par de si piètres arguments ne peut que nuire à la toute nouvelle école d'économie dont il est le directeur.

Piketty aurait mieux fait de s'en tenir à des analyses économiques.

Il est vrai que son interview a l'air un peu improvisée ; mais ce ne sont manifestement pas non plus des propos volés. En l'espèce, sa prise de position n'a rien à voir avec l'économie, et c'est pourtant à ce titre qu'il nous est présenté.

Il y a là une certaine malhonnêteté et, pour l'école d'économie de Paris, un certain gâchis.

galac

^^3/ "Sarkozy, contrairement à ce qu’il prétend, n’est pas du tout un espoir de modernisation pour la France, mais véritablement sera dans la réaction. On le voit avec plein de mesures complètement folles qu’il propose : la suppression de l’impôt sur les successions, et dans le même temps il nous explique qu’il faut revaloriser le travail. C’est totalement absurde."

Ce qui est absurde, c'est d'opposer entre elles les différentes façons de s'enrichir, en croyant que favoriser l'une dessert forcément l'autre.^^


Les successions et le travail ne sont pas à opposer, parce que la propriété que l'on transmet est tout simplement le fruit du travail.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Archives