« Ségolène Royal vit-elle dans le même monde... que le reste du monde ? | Accueil | André Glucksmann, sarkozyste de gauche »

Commentaires

galac

Mais que voilà une excellente idée ! J'espère qu'elle sera suivie et généralisée sur les blogs des sympathisants ou militants UMP.

Pierre Mauroy disait, dimanche dernier, sur la 5 chez FOG, que le projet Royal n'est autre que le projet socialiste auquel elle ajoute, je le cite "sa petite musique"...

ça laisse rêveur, non ?

Coquelicots, ou lavande, enfin lavande et coquelicots, je suis une boucaine du 13 et je viens de "coller" votre site dans mes favoris.

A bientôt, et merci.

stef

Et c'est convaincant, je veux dire, tu y crois vraiment ?
Que le projet socialiste soit flou, OK, c'est sans doute proche du pléonasme, tellement ils sont dispersés et incapables de sortir des demi-mesures consensuelles qui doivent satisfaire tous les courants sans éffaroucher personne.

Mais quand même :
- les voeux pieux (gentils) : 1, 3, 4, 5, 8, 9, 10, 11, 15, 16, 18, 21. Ca va mieux en le disant, c'est sûr, mais "bla bla bla".

- dangereux : 6 (les contre-feux sociaux devront être béton pour qu'il n'y ait pas d'abus, d'un côté et de l'autre), 12 (aaargh, cliché, une honte ce truc, vraiment, diffuser ce genre d'idées, de cette manière, dans un programme de parti républicain, pardon, c'est vraiment une grosse connerie),

- démago... : 2, 7, 17, 19

- ridicule : 20 (qu'est-ce à dire, que si les partis font enfin ce qu'il faut, il faut les surfinancer, s'ils se conforment à la règle, on les récompense, parce que bien sûr, il est naturel qu'un parti politique, représentant des électeurs, ne suivent pas d'"eux-même" les recommandations en matières de parité. Cette méthode, sans doute "éprouvée" pour rendre certaines entreprises un peu plus citoyennes me paraît inconcevable dans le cadre politique..).

- ok, on souscrit et c'est réalisable : 13, 14.

Lavande & Coquelicots

Renforcer les sanctions en matière de discrimination envers les femmes enceintes et les jeunes mères, c’est un vœu pieu ? Inscrire les rythmes de travail dans le cahier des charges des négociations annuelles au sein des entreprises, c’est un vœu pieu ? Favoriser la formation professionnelle pour permettre aux femmes malgré plusieurs grossesses de garder un haut niveau de qualification, c’est un vœu pieu ?

Etendre les obligations de parité aux communes de 2500 à 3500 habitants, c’est un vœu pieu ?

Imposer lors des élections inter-entreprises un nombre de femmes sur les listes proportionnel au taux de féminisation de l’entreprise, c'est démago ??

C’est étrange, mais l’on sent pertinemment que si le PS avait fait ces propositions, vous auriez applaudi des deux mains ; mais dès que c’est l’UMP qui s’exprime, c’est un vœu pieu ?

L’UMP, au contraire de tous les autres partis de Gouvernement que l’on a vus à l’œuvre, est sans doute le seul à oser faire des réformes impopulaires mais nécessaires, pour résorber les déficits accumulés ou encore tenir compte des évolutions démographiques.

Et une fois encore, il ne s’agit certainement pas de dire que les propositions de tel ou tel parti sont parfaites ; mais force est de constater que celles de l’UMP sont indéniablement plus nombreuses et ambitieuses que celles du PS, qui a pourtant eu 5 ans pour élaborer son programme.

Et vous le reconnaissez vous même.

Stef

Non non, faux procès. J'aurais pas applaudi ni d'une ni de deux mains si le PS avait dit la même chose, sachant qu'en plus ils sont bien capables de le dire dès demain.

"Renforcer les sanctions en matière de discrimination envers les femmes enceintes et les jeunes mères, c’est un vœu pieu ?" - Honnêtement oui. J'y crois pas une seconde. C'est comme les sanctions en matière de discrimination à l'entrée des boîtes de nuit. Faut peut-être être beur pour le savoir, mais honnêtement ça marche pas, le renforcement des sanctions... C'est chouette, mais c'est un voeu pieu.

"Inscrire les rythmes de travail dans le cahier des charges des négociations annuelles au sein des entreprises, c’est un vœu pieu ?" - Aurais-tu participé à une "négociation annuelle" dans une entreprise ? Cela m'est arrivé, c'est amusant. C'est gentil, très gentil comme mesure, ça fait pas de mal à une mouche. Et ça marchera pas, au moment de passer à la pratique. Donc c'est et cela restera un voeu pieu.

"Favoriser la formation professionnelle pour permettre aux femmes malgré plusieurs grossesses de garder un haut niveau de qualification, c’est un vœu pieu ?" - hihihi. Oui. Cf la formation continue "tout au long de la carrière professionnelle" aujour'hui, en l'état. J'argumente même pas.

"Etendre les obligations de parité aux communes de 2500 à 3500 habitants, c’est un vœu pieu ?" - Ca, c'est vache. Plus voeu et "pieu dans le dos" des maires et mairesses des petites communes. C'est vrai, ça peut se faire. Et c'est une mesure hautement utile, forte et symbolique. C'est vrai, je ferme ma geule, c'est un vrai début de solution. Ok. OK.

"Imposer lors des élections inter-entreprises un nombre de femmes sur les listes proportionnel au taux de féminisation de l’entreprise, c'est démago ??" - To-ta-le-ment. Toi mon gars, tu dois être fonctionnaire. Sûr !

Je me moque pas mal de savoir si l'UMP de Mr Machin (quand tu parles de réformes impopulaires tu fais référence à Juppé, Raffarin ou Villepin ?) et plus mieux et lave plus blanc que le PS de Mme Bidule. J'aimerai seulement voir des programmes qui tiennent vraiment la route, d'un bord, et d'un autre.

Oui, je maintiens : seuls les points 13 et 14 de ce programme sont applicables et souhaitables en l'espèce, et je ne les crois pas fondés par une audace salutaire.

Oui, je maintiens : le point 12 est révoltant, bouleversant d'ignorance, dangereusement stupide. Ce qui est insinué ici en une seule phrase lapidaire est proprement honteux.

Et oui, je confirme, il m'est plus facile de critiquer des propositions UMP existantes que des propositions PS inexistantes.
Et quand à l'ambition de l'UMP supérieure à celle du PS, honnêtement, c'est de la pose, risible ou déplorable.
Il y a, à l'UMP dans toutes ses composantes, comme au PS, dans tous ses courants, des hommes et des femmes responsables, en conscience, intelligents, qui ne s'économisent pas dans l'exercice de leur fonction, et qui, d'un bord ou de l'autre, méritent plus d'encouragements que de blâmes.
Et des deux côtés, il y a des guignols. Qui font souvent beaucoup de bruit, pour rien — ou le pire.

Je voterai pour celui des deux camps (ou des trois camps, faut pas oublier le centre) qui comptabilisera et laissera le moins entendre ses propres guignols.

Lavande & Coquelicots

Commençons par la fin : pleinement d'accord avec vous pour favoriser le camp qui laisse le moins s'exprimer les guignols que l'on trouve au sein de chaque formation politique.

Maintenant, il y a effectivement des gens compétents dans tous les partis, mais la simple lecture comparées des programmes montre que tous n'ont pas préparé leur projet avec la même ambition. Les quelques propositions verbeuses du PS en faveur des femmes ne sont pas à l'honneur de ce parti qui se voudrait la bonne conscience universelle.

Face à ce projet, celui de l'UMP reste plus concret, plus précis, plus alerte. Bien sûr que tout ne se fait pas d'un coup de baguette magique, mais identifier les axes où porter les efforts est un bon préalable.

Vous dénigrer les sanctions en matière de discrimination à l'entrée des boîtes de nuit ? Vous proposez de les supprimer ? Ayez l'honnêteté de reconnaître qu'elles sont un début de solution, sans être jamais LA solution miracle (qui n'existe pas). Je pourrais aussi évoquer la création de la Halde, dotée des moyens d'intervenir directement pour remédier à des situations de discrimination flagrante.

Vous revenez plusieurs fois sur le point 12, qui vous semble caricatural. Il le serait si la contraception et l'avortement n'étaient pas des problèmes plus aigüs pour les populations les plus fragiles qui se concentrent dans les zones sensibles. Mais voilà : les zones sensibles concentrent bel et bien les problèmes, et il est normal d'y traiter les difficultés en amont. Ca vous paraît tellement irréaliste que l'UMP se préoccupe d'éviter la multiplication des mères-enfants, et de réaffirmer le droit des femmes à disposer de leur corps ? C'est dommage.

Alors oui, c'est difficile d'agir parce qu'on se heurte systématiquement aux accusations de toutes sortes. Mais il n'y a pas de mesure parfaite, et aider à prévenir les situations difficiles nécessite parfois ce ciblage que vous trouvez peut-être blessant, mais qui se fonde seulement sur le refus de l'indifférence.

Dadou

Et les médecins dans le programme? Quelle place ont-ils?
J'ai trouvé un élément de réponse avec l'interview du porte parole santé de Nicolas Sarkozy sur www.pratis.com.
Pas beaucoup d'écho!*
La santé n'est donc pas un élément majeur de campagne?

Stef

Merci Lavande de ne plus me traiter de vilain gauchiste. Nous faisons donc un pas l'un vers l'autre.

Concernant le point 12 : Renforcer l’accès des filles à l’information sur la contraception et l’avortement dans les quartiers sensibles.

Ce qui me choque, dans le libellé littéral de cette proposition, c'est effectivement le "ciblage" du "quartier" (et non "zones"...) "sensibles". En parlant de quartier, on ne laisse pas de place au doute, on fait donc référence toujours aux mêmes banlieues, qui "concentrent bel et bien les problèmes". Pourtant, selon quelle étude, quels faits, l'usage de l'avortement comme mode de contraception serait-il davantage utilisé dans ces banlieues ? Il me semblait, en quelques tristes lectures, que les difficultés de prises en charges liées à la contraception étaient bien plus marquées en zones péri rurales, (Landes, Nord Blayais, Charentes maritimes, pour évoquer, par exemple, le Sud Ouest de la France).

Stigmatiser les "quartiers" avec ce sujet me paraît soit pas assez, soit beaucoup trop, "précis". Cela me paraît non légitimé par une urgence spécifique de cet ordre. Cela me paraît vecteur d'idées reçues malsaines. Cela me paraît dangereux, mensonger, démago.
Voilà la source de ma révolte.

Les idées généreuses sont une bonne chose, souvent. Il faut quand même faire attention de ne pas "insulter" celles et ceux que l'on prétend aider.

Et autant les "propositions verbeuses" ne sont pas à l'honneur du PS, autant ce numéro 12, pardon, je le maintiens n'est pas à l'honneur d'un grand parti républicain de gouvernement.

Pour ce qui est du "commencement", du "il faut bien commencer quelque part", pour justifier du "voeu pieu" que je dénonçais, non, cela ne me satisfait pas. Là encore, cette légitime exigence que vous avez à l'encontre du programme (ou de l'absence de programme) socialiste, vous devez l'avoir auprès de celui de l'UMP, ne serait-ce que pour pouvoir le supporter à fond, sans retenues.
Sans doute est-ce plus précis que le PS. La belle affaire puisque l'adversaire est inexistant. Si l'on parle d'un sujet que l'on considère important, on est en droit de s'attendre à beaucoup plus concret, beaucoup plus fouillé, et des mesures bien moins volatiles et consensuelles.

La France peut s'enorgueillir d'un tissu associatif fort. Et malheureusement expérimenté. Il doit bien y avoir de possibles consultations plus poussées, plus avant, qui peuvent permettre d'émettre un programme bien plus pertinent et efficace.

Je suis certain par exemple que Nicolas ne s'est pas du tout penché réellement sur la question. Sinon l'on verrait une sacrée différence, avec des propositions bien plus affinées, plus "ciblées", et réellement inattaquables.

Et je ne souhaite rien d'autre à l'UMP.
Amicalement,
S.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Archives